TVA: BE 406.800.776

Quels avantages extralégaux le Belge privilégie-t-il cette année ?

21/09/2022 - Publié par : FiduPress < Retour Quels avantages extralégaux le Belge privilégie-t-il cette année ?

L’épargne-pension (31,5 %) et le multimédia (30,3 %) sont les options les plus populaires choisies par les travailleurs dans le cadre de leur plan cafétéria, un package salarial personnalisé comprenant des avantages extralégaux que les entreprises proposent actuellement. Si le travail à domicile stimule le choix d’avantages tels qu’Internet, un PC et/ou un smartphone, l’intérêt pour les jours de vacances supplémentaires et les solutions de mobilité baisse légèrement. Cette année, les warrants sont les grands perdants du plan cafétéria. C’est la conclusion du prestataire de services RH ACERTA après une analyse des données de 15 000 travailleurs ayant un plan cafétéria en 2022.

Le travail à domicile un ou plusieurs jours par semaine est devenu la routine pour bon nombre de travailleurs dans notre pays depuis la crise du coronavirus. Cette année, la tendance à la hausse du télétravail influence aussi clairement les choix opérés par les travailleurs au sein de leur plan cafétéria. Le multimédia (30,3 %), dont Internet, le GSM, l’ordinateur portable et les écrans supplémentaires, progresse nettement dans la liste des avantages les plus choisis, tandis que les jours de vacances supplémentaires (12 %) et les solutions de mobilité (12,4 %) sont légèrement moins populaires.

Catherine Langenaeken, experte en rémunération flexible chez Acerta Consult : « Bien qu’un peu moins de solutions de mobilité aient été choisies cette année, la mobilité reste un atout important dans les politiques de rémunération des entreprises. Maintenant que les prix des carburants montent en flèche, de plus en plus de personnes vont rechercher des solutions de mobilité verte telles que la location de vélos, les voitures électriques, les stations de recharge, etc. De plus, jusqu’en 2024, il est fiscalement avantageux d’installer des bornes de recharge, tant pour les particuliers que pour les entreprises. Donc, celui qui saisit l’opportunité rapidement, fait une bonne affaire. »

L’épargne-pension est et reste l’option la plus choisie dans le système de rémunération flexible : 31,5 % des choix du plan cafétéria concernent le troisième pilier de pension. L’épargne-pension connaît donc la plus forte hausse par rapport à l’année dernière, où seuls 22 % des travailleurs l’avaient choisie.

Catherine Langenaeken: « La popularité croissante de l’épargne-pension prouve que les travailleurs ont commencé à réfléchir davantage à leur avenir. La crise du coronavirus a évidemment joué un rôle à cet égard, mais l’inflation croissante de ces derniers mois contribue probablement aussi aux choix des travailleurs. Le télétravail, quant à lui, fait en sorte que de plus en plus de travailleurs souhaitent disposer d’un véritable poste de travail à domicile, complet : un clavier supplémentaire, un deuxième écran, un Internet rapide, une imprimante, un scanner, etc. Simultanément, le multimédia est également devenu un besoin constant en dehors du travail, pour lequel les travailleurs sont tout à fait prêts à dépenser un peu plus. Le GSM, la tablette ou le PC dernier cri sont toujours un peu plus efficaces, intuitifs et « intelligents » que le modèle précédent. De nombreux travailleurs apprécient vivement que tout ou partie de ce coût puisse être pris en charge dans un plan cafétéria. »

Légère baisse de la popularité des solutions de mobilité et des jours de vacances à cause du travail à domicile

Il convient également d’observer que les segments solutions de mobilité et vacances perdent quelque peu en popularité cette année, selon les chiffres. La « mobilité », en ce compris le choix d’un vélo ou d’une voiture (de société), a baissé de 17,2 % à 12,4 %. L’achat de jours de vacances supplémentaires a représenté 12 % des choix, contre 14,1 % en 2021. Pourtant, Acerta estime que ces chiffres donnent une image légèrement faussée.

Catherine Langenaeken : « Si les travailleurs choisissent de financer un vélo ou une voiture par l’intermédiaire du plan cafétéria, ils ne referont pas le même choix l’année suivante. En effet, le choix d’un vélo ou d’une voiture en leasing vaut pour plusieurs années. Le fait qu’en 2022, la mobilité corresponde déjà à près de 12 % de tous les choix opérés dans le cadre d’un plan cafétéria confirme surtout l’importance de ce segment. L’achat de jours de vacances supplémentaires reflète une tendance identique. Les chiffres révèlent que les collaborateurs restent enthousiastes quant à la possibilité d’acheter des jours de vacances supplémentaires via leur plan cafétéria. Il s’agit d’une faible diminution par rapport à 2021, mais l’augmentation du travail à domicile joue aussi un petit rôle ici. Pour quantité de travailleurs, le télétravail permet un meilleur équilibre vie professionnelle-vie privée, réduisant ainsi le besoin de vacances supplémentaires. »

Les warrants sont les grands perdants à cause du mauvais climat boursier

Enfin, une conclusion frappante ressort des chiffres : les grands perdants sont les warrants, des options sur actions qui donnent aux travailleurs le droit d’acheter des actions d’une société à un prix prédéterminé. La popularité des options sur actions dans le cadre d’un plan cafétéria a presque diminué de moitié cette année, passant de 13 % en 2021 à 7 % en 2022.

Source

Retour